La ZFE de Lyon

L'essentiel à savoir sur la ZFE de Lyon Métropole : véhicules autorisés et interdits, calendrier, carte des villes, aides financières, dérogations, amende et contrôles...
Vignette Crit'Air Lyon
Depuis la mise en place de la ZFE, il faut une vignette Crit’Air pour circuler et stationner dans Lyon

En résumé :

  • La ZFE de Lyon couvre Lyon, Caluire-et-Cuire, la majeure partie de Villeurbanne, et certaines zones de Bron et Vénissieux.
  • Depuis le 1er janvier 2024, les véhicules Crit’Air 4, 5 et non classés sont interdits dans la ZFE.
  • Les restrictions s’appliquent 24h/24 et 7j/7, pour la circulation et le stationnement.
  • L’interdiction des véhicules Crit’Air 3 est prévue à partir du 1er janvier 2025.
  • Une « Surprime ZFE » jusqu’à 3 000 euros est proposée pour l’achat d’un véhicule moins polluant.
  • La vignette Crit’Air est obligatoire pour tous les véhicules circulant dans la ZFE.
  • Des dérogations temporaires sont possibles dans certains cas particuliers.

La ZFE de Lyon

La Zone à Faibles Émissions (ZFE) de Lyon a été mise en place progressivement depuis le 1er janvier 2020. Son déploiement s’est fait en plusieurs étapes :

  1. Le 1er janvier 2020 : Instauration de la ZFE pour les véhicules professionnels. Les poids lourds et véhicules utilitaires légers classés Crit’Air 5, 4 et non classés sont interdits de circulation et de stationnement dans le périmètre de la zone.
  2. Le 1er janvier 2021 : Extension des restrictions aux véhicules professionnels Crit’Air 3.
  3. Le 1er septembre 2022 : Début des restrictions pour les véhicules particuliers, avec l’interdiction des véhicules Crit’Air 5 et non classés. Une phase pédagogique de 4 mois a été mise en place, sans verbalisation jusqu’au 31 décembre 2022.
  4. Le 1er janvier 2023 : Entrée en vigueur effective de la ZFE pour les particuliers, avec verbalisation pour les véhicules Crit’Air 5 et non classés.
  5. Le 1er janvier 2024 : Extension de l’interdiction aux véhicules particuliers Crit’Air 4.

La mise en place de la ZFE à Lyon s’inscrit dans un contexte de lutte contre la pollution atmosphérique et d’amélioration de la qualité de l’air. La métropole lyonnaise figure parmi les agglomérations françaises où les normes de qualité de l’air ne sont pas respectées, ce qui a motivé l’instauration de cette mesure.

Le calendrier initial prévoyait des restrictions plus rapides, mais face aux réalités économiques et sociales, la métropole a décidé de ralentir le déploiement. Notamment, l’interdiction des véhicules Crit’Air 2 (diesel), initialement prévue pour 2026, a été repoussée à 2028.

Périmètre de la ZFE Métropole de Lyon

La Zone à Faibles Émissions (ZFE) de la Métropole de Lyon s’étend sur les territoires suivants :

  • La ville de Lyon dans son intégralité
  • La commune de Caluire-et-Cuire en totalité
  • Villeurbanne
  • Certaines parties de Bron et Vénissieux situées à l’intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay

De plus, depuis le 1er janvier 2024, la ZFE inclut également les axes routiers structurants suivants :

  • Les voies M6 et M7
  • Le boulevard périphérique Nord de Lyon (BPNL)
  • Le boulevard périphérique Laurent Bonnevay

Ces restrictions s’appliquent 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, aussi bien pour la circulation que pour le stationnement dans ces zones.

La carte ci-dessous vous permettra de mieux comprendre les limites exactes de la ZFE et de planifier vos déplacements en conséquence.

Carte ZFE Lyon
Carte de la ZFE à Lyon, avec le périmètre et les villes imposant une vignette Crit’Air

Pour visualiser précisément le périmètre de la ZFE, vous pouvez consulter la carte interactive disponible ici sur le site officiel Agence des mobilités, géré par la Métropole de Lyon.

Restrictions de la ZFE de Lyon

Règlementation en place : quel Crit’Air à Lyon ?

Véhicules interdits à Lyon

Voici la liste des véhicules interdits dans la ZFE de Lyon en fonction de leur niveau Crit’Air :

  • Véhicules Crit’Air 5 et non classés : interdits depuis le 1er septembre 2022
    • Véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2001
    • Véhicules essence immatriculés avant 1997
  • Véhicules Crit’Air 4 : interdits depuis le 1er janvier 2024
    • Véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005
    • Deux-roues motorisés immatriculés avant le 30 juin 2004
  • Véhicules Crit’Air 3 : interdiction prévue à partir du 1er janvier 2025
    • Véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010
    • Véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005
  • Véhicules Crit’Air 2 : interdiction prévue à partir du 1er janvier 2028
  • Tous les véhicules diesel restants

Voir aussi : c’est quoi la vignette Crit’Air ?

Véhicules autorisés à Lyon

Voici la liste des véhicules autorisés à circuler dans la ZFE de Lyon en fonction de leur niveau Crit’Air :

  • Véhicules Crit’Air 0 (vignette verte) : autorisés sans restriction
    • Véhicules 100% électriques et à hydrogène
  • Véhicules Crit’Air 1 : autorisés sans restriction
    • Véhicules essence, gaz ou hybrides rechargeables immatriculés à partir du 1er janvier 2011
  • Véhicules Crit’Air 2 : autorisés jusqu’au 31 décembre 2027
    • Véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010
    • Véhicules diesel immatriculés à partir du 1er janvier 2011
  • Véhicules Crit’Air 3 : autorisés jusqu’au 31 décembre 2024
    • Véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005
    • Véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010

Voitures pour particuliers

Voici les règles de circulation dans la ZFE de la Métropole de Lyon pour les voitures particulières, en distinguant les différents types de motorisation.

  • Voitures électriques :
    • Autorisées sans restriction (Crit’Air 0)
    • Peuvent circuler et stationner librement dans la ZFE
  • Voitures à essence :
    • Crit’Air 1 (immatriculées à partir du 1er janvier 2011) : autorisées
    • Crit’Air 2 (immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010) : autorisées jusqu’au 31 décembre 2027
    • Crit’Air 3 (immatriculées entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005) : autorisées jusqu’au 31 décembre 2024
    • Crit’Air 4 et plus anciennes : interdites depuis le 1er janvier 2024
  • Voitures diesel :
    • Crit’Air 2 (immatriculées à partir du 1er janvier 2011) : autorisées jusqu’au 31 décembre 2027
    • Crit’Air 3 (immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010) : autorisées jusqu’au 31 décembre 2024
    • Crit’Air 4 et plus anciennes : interdites depuis le 1er janvier 2024
  • Voitures hybrides :
    • Suivent les mêmes règles que les voitures à essence ou diesel selon leur motorisation principale
    • Les hybrides rechargeables immatriculées à partir du 1er janvier 2011 sont classées Crit’Air 1 et donc autorisées sans restriction

Motos, scooters, 2 roues, 3 roues

Voici les règles de circulation dans la ZFE de Lyon pour les motos, scooters, deux-roues et trois-roues motorisés.

  • 2 roues électriques :
    • Autorisés sans restriction (Crit’Air 0)
    • Peuvent circuler et stationner librement dans la ZFE
  • 2 roues à essence, diesel ou hybrides :
    • Crit’Air 1 (immatriculés à partir du 1er janvier 2017 pour les motocycles, 1er janvier 2018 pour les cyclomoteurs) : autorisés
    • Crit’Air 2 (immatriculés entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2016 pour les motocycles, 31 décembre 2017 pour les cyclomoteurs) : autorisés
    • Crit’Air 3 (immatriculés entre le 1er juillet 2004 et le 31 décembre 2006) : autorisés jusqu’au 31 décembre 2024
    • Crit’Air 4 (immatriculés entre le 1er juin 2000 et le 30 juin 2004) : interdits depuis le 1er janvier 2024
    • Crit’Air 5 et non classés (immatriculés avant le 1er juin 2000) : interdits
    • Les deux-roues et trois-roues diesel sont très rares, mais suivraient les mêmes règles que les véhicules diesel en général
    • Pour les diesel, les Crit’Air 2 et supérieurs sont interdits depuis le 1er janvier 2024

Camionnettes, camions

Voici les règles de circulation dans la ZFE de Lyon pour les camionnettes et les camions.

  • Véhicules électriques et à hydrogène :
    • Autorisés sans restriction (Crit’Air 0)
    • Peuvent circuler et stationner librement dans la ZFE
  • Véhicules à essence :
    • Crit’Air 1 (immatriculés à partir du 1er janvier 2011) : autorisés
    • Crit’Air 2 (immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010) : autorisés
    • Crit’Air 3 et plus anciens : interdits depuis le 1er janvier 2021
  • Véhicules diesel :
    • Crit’Air 2 (immatriculés à partir du 1er janvier 2011) : autorisés
    • Crit’Air 3 et plus anciens : interdits depuis le 1er janvier 2021
  • Véhicules hybrides :
    • Suivent les mêmes règles que les véhicules à essence ou diesel selon leur motorisation principale
    • Les hybrides rechargeables récents sont généralement classés Crit’Air 1 et donc autorisés

Remarques :

  • Ces restrictions s’appliquent 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, aussi bien pour la circulation que pour le stationnement dans la ZFE.
  • Des dérogations peuvent être accordées pour certains véhicules professionnels, notamment ceux assurant des missions de service public ou des livraisons spécifiques.
  • Le calendrier des restrictions est susceptible d’évoluer, avec des interdictions progressives prévues pour les véhicules les plus polluants.
  • Tous les véhicules circulant dans la ZFE doivent obligatoirement avoir leur vignette Crit’Air apposée de manière visible.

Calendrier des prochaines étapes à Lyon

Voici les prochaines étapes prévues par la Métropole de Lyon pour le déploiement de la Zone à Faibles Émissions.

Attention : ce calendrier est susceptible d’évoluer. En effet, l’échéance de 2028 pour l’interdiction des véhicules Crit’Air 2 a déjà fait l’objet de discussions et de potentielles révisions. La Métropole de Lyon reste attentive aux retours des citoyens et aux évolutions du parc automobile pour ajuster si nécessaire ces dates.

1er janvier 2025 : Interdiction prévue pour les véhicules Crit’Air 3

Cela concerne :

  • Les voitures diesel immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010
  • Les voitures essence immatriculées entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005

1er janvier 2028 : Interdiction prévue pour les véhicules Crit’Air 2

Cela concernera :

  • Tous les véhicules diesel restants
  • Les voitures essence immatriculées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010

Dérogations et Pass ZFE à Lyon

La Métropole de Lyon a mis en place un système de dérogations pour certains véhicules et usages spécifiques dans la Zone à Faibles Émissions (ZFE). Voici les principales dérogations prévues.

Dérogations permanentes

  • Véhicules d’intérêt général prioritaires (pompiers, police, SAMU, etc.)
  • Véhicules du ministère de la Défense
  • Véhicules portant une carte de stationnement pour personnes handicapées
  • Véhicules de collection

Dérogations temporaires

  • « Petit rouleur » : pour les personnes qui se rendent dans la ZFE moins de 52 jours par an
  • Dérogation pour l’achat d’un nouveau véhicule : délai accordé pour changer de véhicule, selon les revenus du foyer
  • Véhicules d’associations d’intérêt général
  • Véhicules utilisés dans le cadre d’événements ou de manifestations
  • Véhicules d’entreprises en difficulté économique

Pass ZFE à Lyon

La Métropole de Lyon a mis en place un « Pass ZFE » pour les personnes ayant besoin d’accéder occasionnellement à la zone. Ce pass permet de circuler dans la ZFE pendant une durée limitée :

  • 24 jours par an pour les particuliers
  • 52 jours par an pour les professionnels

Pour obtenir le Pass ZFE, il faut en faire la demande sur le site officiel de la Métropole de Lyon. Le pass est gratuit et dématérialisé. Le nombre de jours d’accès est limité ; une fois le quota épuisé, il n’est plus possible d’obtenir de nouvelles autorisations pour l’année en cours.

Ces dérogations et le Pass ZFE visent à apporter de la flexibilité dans l’application de la ZFE, tout en maintenant l’objectif global de réduction de la pollution atmosphérique dans l’agglomération lyonnaise.

Prime ZFE et aides financières pour l’achat d’un véhicule propre

La Métropole de Lyon propose effectivement une aide financière pour l’achat d’un véhicule propre dans le cadre de la Zone à Faibles Émissions (ZFE). Cette aide s’appelle la « Surprime ZFE ».

Voici les détails de cette prime :

  • Montant : Jusqu’à 3 000 euros d’aide supplémentaire
  • Conditions d’éligibilité :
    • Être résident ou travailler dans la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon
    • Le versement est conditionné à l’attribution préalable d’une aide versée par la Métropole
  • Cumul avec d’autres aides : Cette surprime peut être cumulée avec les aides nationales comme la prime à la conversion
  • Objectif : Encourager l’achat de véhicules moins polluants pour les personnes directement impactées par les restrictions de la ZFE
  • Procédure : La demande doit être effectuée auprès des services de la Métropole de Lyon

Un conseiller peut recevoir les demandeurs à l’Agence des Mobilités pour les accompagner dans la constitution de leur dossier. Cette surprime s’inscrit dans un ensemble plus large d’aides à la mobilité proposées par la Métropole de Lyon.

Vos questions sur la ZFE de Lyon et la vignette Crit’Air

Quand les Crit’Air 3 seront interdits à Lyon ?

Les véhicules Crit’Air 3 seront interdits dans la ZFE de Lyon à partir du 1er janvier 2025. Cette interdiction concerne les véhicules diesel immatriculés entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010, ainsi que les véhicules essence immatriculés entre le 1er janvier 1997 et le 31 décembre 2005. Cette mesure s’inscrit dans le calendrier progressif de restrictions de circulation visant à améliorer la qualité de l’air dans l’agglomération lyonnaise.

Quelles sont les zones ZFE à Lyon ?

La ZFE de Lyon couvre l’intégralité des villes de Lyon et Caluire-et-Cuire, ainsi que la majeure partie de Villeurbanne et certains secteurs de Bron et Vénissieux situés à l’intérieur du boulevard Laurent Bonnevay. Depuis le 1er janvier 2024, le périmètre a été étendu pour inclure également les axes routiers structurants tels que les voies M6 et M7, le boulevard périphérique Nord de Lyon (BPNL) et le boulevard Laurent Bonnevay. Ces restrictions s’appliquent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Quelle vignette Crit’Air pour Lyon ?

Pour circuler dans la ZFE de Lyon, il est obligatoire d’avoir une vignette Crit’Air apposée sur le pare-brise du véhicule. Actuellement, les véhicules autorisés sont ceux portant les vignettes Crit’Air 0 (véhicules électriques et hydrogène), Crit’Air 1 (véhicules essence, gaz ou hybrides rechargeables récents) et Crit’Air 2 (véhicules essence plus anciens et diesel récents). Les véhicules Crit’Air 3 seront interdits à partir de 2025, tandis que les Crit’Air 4, 5 et non classés sont déjà interdits.

Comment obtenir une vignette Crit’Air pour Lyon ?

Pour obtenir une vignette Crit’Air pour Lyon, il faut la commander sur le site officiel du gouvernement. La démarche peut se faire en ligne en renseignant les informations du véhicule et en payant en ligne. Il est également possible de faire la demande par courrier en téléchargeant et remplissant le formulaire disponible sur le même site. Méfiez-vous des sites frauduleux proposant la vignette à un prix plus élevé.

Quels sont les véhicules non classés interdits dans la ZFE de Lyon ?

Les véhicules non classés interdits dans la ZFE de Lyon sont ceux qui ne peuvent pas obtenir de vignette Crit’Air en raison de leur ancienneté. Cela concerne généralement les véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2001 et les véhicules essence immatriculés avant 1997. Ces véhicules sont considérés comme les plus polluants et sont interdits de circulation dans la ZFE depuis le 1er septembre 2022.

Quelles communes sont incluses dans le périmètre de la ZFE de Lyon ?

Le périmètre de la ZFE de Lyon inclut entièrement les communes de Lyon et Caluire-et-Cuire. Il comprend également la majeure partie de Villeurbanne, ainsi que certains secteurs de Bron et Vénissieux situés à l’intérieur du boulevard Laurent Bonnevay. Depuis le 1er janvier 2024, le périmètre a été étendu pour inclure les axes routiers structurants comme les voies M6 et M7, le boulevard périphérique Nord de Lyon (BPNL) et le boulevard Laurent Bonnevay.

Quelles sont les conditions pour obtenir une dérogation temporaire dans la ZFE de Lyon ?

Pour obtenir une dérogation temporaire dans la ZFE de Lyon, plusieurs conditions peuvent s’appliquer selon les cas. Les dérogations peuvent être accordées pour les « petits rouleurs » qui se rendent dans la ZFE moins de 52 jours par an, pour l’achat d’un nouveau véhicule avec un délai accordé selon les revenus du foyer, ou pour les véhicules d’associations d’intérêt général. Des dérogations sont également possibles pour les véhicules utilisés dans le cadre d’événements ou de manifestations, ainsi que pour les véhicules d’entreprises en difficulté économique.

Quels types de véhicules sont éligibles pour la prime ZFE de Lyon ?

La prime ZFE de Lyon, appelée « Surprime ZFE », est destinée à encourager l’achat de véhicules moins polluants. Elle est généralement éligible pour les véhicules propres, tels que les véhicules électriques, hybrides rechargeables, ou ceux fonctionnant au gaz naturel ou à l’hydrogène. Les véhicules essence ou diesel récents répondant aux dernières normes d’émissions peuvent également être éligibles, mais il est important de vérifier les critères précis auprès des services de la Métropole de Lyon, car ils peuvent évoluer.

Comment se déroule le processus de demande de la prime ZFE de Lyon ?

Le processus de demande de la prime ZFE de Lyon, ou « Surprime ZFE », se déroule auprès des services de la Métropole de Lyon. La demande doit être effectuée après l’attribution préalable d’une aide versée par la Métropole. Un conseiller peut vous recevoir à l’Agence des Mobilités pour vous accompagner dans la constitution de leur dossier.

Quels sont les critères de résidence pour bénéficier de la prime ZFE de Lyon ?

Pour bénéficier de la prime ZFE de Lyon, appelée « Surprime ZFE », il faut soit résider, soit travailler dans la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon. Cette condition vise à cibler les personnes directement impactées par les restrictions de circulation de la ZFE. Le versement de cette prime est conditionné à l’attribution préalable d’une aide versée par la Métropole, ce qui peut impliquer d’autres critères spécifiques à vérifier auprès des services concernés.

Comment obtenir une dérogation à la ZFE de Lyon ?

La Métropole de Lyon propose des dérogations temporaires pour certains cas particuliers. Vous pouvez faire une demande de dérogation si vous êtes un « petit rouleur » (moins de 52 jours par an dans la ZFE), si vous êtes en attente de livraison d’un nouveau véhicule conforme, ou pour certains véhicules d’intérêt général. Les demandes doivent être effectuées auprès des services de la Métropole, qui étudieront chaque cas individuellement.

Quelles sont les alternatives à la voiture dans la ZFE de Lyon ?

La Métropole de Lyon encourage l’utilisation de modes de transport alternatifs à la voiture individuelle. Les transports en commun (métro, tramway, bus) sont renforcés, et le réseau cyclable est en constante expansion. Des aides sont également proposées pour l’achat de vélos électriques ou l’utilisation de services d’autopartage. La Métropole met aussi l’accent sur le développement du covoiturage pour réduire le nombre de véhicules en circulation.

Comment la ZFE de Lyon est-elle contrôlée ?

Actuellement, les contrôles de la ZFE à Lyon sont effectués visuellement par les forces de l’ordre. Cependant, la Métropole prévoit l’installation de caméras de contrôle automatisé vers 2025. En cas d’infraction, l’amende s’élève à 68 € pour les véhicules légers et 135 € pour les poids lourds. Il est donc important de respecter les restrictions en vigueur pour éviter toute sanction.

Quelles sont les aides financières disponibles pour changer de véhicule à Lyon ?

Le Grand Lyon propose une « Surprime ZFE » pouvant aller jusqu’à 3 000 euros pour l’achat d’un véhicule moins polluant. Cette aide est cumulable avec les aides nationales comme la prime à la conversion. Pour en bénéficier, il faut résider ou travailler dans la ZFE de Lyon.

Quel est l’impact de la ZFE de Lyon sur les professionnels ?

Les professionnels sont également concernés par les restrictions de la ZFE à Lyon. Les véhicules utilitaires légers et les poids lourds Crit’Air 3, 4, 5 et non classés sont déjà interdits depuis 2021. La Métropole propose des aides spécifiques pour les entreprises afin de les accompagner dans le renouvellement de leur flotte. Des dérogations temporaires peuvent être accordées dans certains cas, notamment pour les entreprises en difficulté économique.

Sources

  • Métropole du Grand Lyon (lien)
  • Agence des mobilités du Grand Lyon (lien)
Partagez cette page !